Le crowdfunding version immobilière, le fonctionnement !

Mise en œuvre depuis quelques années, le crowdfunding est un modèle de financement participatif permettant de s’associer pour la réalisation d’un projet. Initialement utilisée dans le financement de startups, cette méthode est également utilisée dans le domaine de l’immobilier. Dans ce domaine il s’apparente à de l’achat en copropriété, car ce sont plusieurs personnes qui s’associent pour acquérir le bien.  Que doit-on savoir de cette méthode de mobilisations de ressources?

Les bienfaits du financement participatif immobilier

Le crowdfunding immobilier présente de nombreux avantages. Il est accessible aux professionnels mais aussi aux particuliers. Tout commence par l’inscription sur le site web dédié aux manifestations d’intérêts relatives au bien à acquérir. Après cette étape l’investisseur place les fonds selon ses moyens et suit l’évolution du projet jusqu’à son aboutissement par le biais de reporting. Il pourra par la suite profiter de sa mise initiale et de ses intérêts. Le crowdfunding immobilier permet d’investir dans des affaires sécurisées, et de participer qui sont rapidement porteurs. Il permet aussi d’investir sur une courte durée et de minimiser les risques liés aux investissements.

Projets éligibles au crowdfunding immobilier

Il est possible d’investir sur de nombreux projets en faisant du financement participatif immobiliers. Il s’agit de:

  • de la mise en place de bâtiments résidentiels: il consiste à acheter un terrain et à y construire un bâtiment destiné à une habitation. Avant de s’y aventurer il est important de s’assurer de l’existence de toutes les garanties et autorisations nécessaires.
  • l’aménagement et le lotissement : ce type de projet consiste à acquérir des terres, à les viabiliser dans l’optique de les céder par lots.
  • la construction de bâtiments logistiques; les fonds collectés servent à la mise en place d’unités industrielles ou d’entrepôts de stockage.
  • la construction de bureaux
  • la construction de boutiques, de points de commerce, et autres bâtiments du genre
  • amélioration de la qualité d’une construction pour la revendre plus tard.